58 directeurs de lycées agricoles roumains, formés par deux experts français de la coopération bilatérale [ro]

Deux experts français de la coopération bilatérale ont organisé, du 7 au 10 octobre, un événement de formation auquel ont pris part les 58 directeurs de lycées agricoles récemment reconnus par le ministère roumain de l’Agriculture et du Développement rural (MADR).

L’objectif de ces 4 journées était de travailler sur l’organisation et la coordination des stages pratiques des étudiants mais aussi la place de cette formation en entreprise dans les examens diplômants. Les deux experts sont Paul Ménard, professeur au lycée d’Horticulture Lyon Dardilly et coordinateur des réseaux de coopération internationale de l’enseignement agricole pour la Roumanie et la Bulgarie, et Stéphane Vrevin, expert technique international français, rattaché au ministère roumain de l’Education. Ils ont été proposés dans ce projet par l’Ambassade de France en Roumanie, par l’intermédiaire de la conseillère agricole régionale pour la Roumanie et la Bulgarie, Marie Luce-Ghib.

Les 58 lycées agricoles ayant bénéficié de l’expertise française sont ceux inclus dans le programme de financement du ministère roumain de l’Agriculture et du Développement rural (MADR), programme lancé au début de cette année scolaire et visant à créer les conditions nécessaires pour attirer le plus grand nombre possible d’étudiants vers l’enseignement agricole, afin de garantir une main-d’œuvre jeune dans l’agriculture.

En France, l’enseignement agricole est placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et regroupe 807 établissements d’enseignement, avec 138 363 étudiants inscrits et un taux de promotion de 87,2%. Vous pouvez trouver plus de détails ici.

En France, il existe un réseau français de collaboration avec la Roumanie, géré par Paul Ménard, qui fédère les actions menées en France par les unités d’enseignement agricole. Son objectif est de conseiller et de mettre en relation les acteurs français travaillant avec la Roumanie. Les membres du „réseau Roumanie” en France sont des établissements de formation agricole de l’enseignement secondaire (lycées agricoles...), de l’enseignement supérieur (écoles d’ingénieur, BTS…) et de la formation continue (adultes), incluant l’apprentissage. Environ 180 établissements agricoles français ont déjà effectué un projet ou une action de coopération avec la Roumanie.

Le réseau français travaille au bénéfice de la création et du développement de partenariats forts et durables, qui déboucheront sur des opérations d’échange d’étudiants et/ou de personnels techniques impliqués dans la formation agricole, dans le cadre de programmes de mobilité collective ou individuelle. Le réseau recueille et diffuse également des informations sur les pays, telles que des données pratiques sur les programmes de mobilité, sur le fonctionnement des systèmes éducatifs, des données agricoles, etc., auprès des institutions membres. Le réseau répond également aux demandes de collaboration émanant de l’enseignement secondaire ou supérieur en Roumanie, comme c’est le cas de l’événement qui s’est tenu à Bucarest.

Cette formation est le fruit de discussions entamées lors d’un échange d’expériences en France, poursuivies ultérieurement, avec l’ambassade de France en Roumanie et le MADR, dans le cadre du partenariat stratégique signé entre les deux pays. En avril 2019, la Fondation World Vision Romania a organisé, dans le cadre du programme " „Lycées agricoles – pôles de développement pour les petites et moyennes exploitations agricoles”, une visite d’étude sur l’enseignement agricole en France, pays où l’éducation agricole est la deuxième filière la plus importante après la filière théorique du système éducatif national. Les écoles secondaires impliquées dans le programme, les représentants du MADR, du Centre national pour le développement de l’enseignement professionnel et technique et la Fédération des GAL de Roumanie y ont participé.

Pour plusieurs informations, veuillez consulter les documents ci-joints :

Word - 16.7 ko
(Word - 16.7 ko)
Word - 17.1 ko
(Word - 17.1 ko)
PDF - 183.5 ko
(PDF - 183.5 ko)
PDF - 214.3 ko
(PDF - 214.3 ko)
PDF - 51.1 ko
(PDF - 51.1 ko)
PDF - 1.5 Mo
(PDF - 1.5 Mo)

Dernière modification : 21/10/2019

Haut de page