Brexit : "Nous allons veiller à préserver les intérêts de l’Union européenne"

Suite au discours de Theresa May prononcé le 17 janvier sur la stratégie qu’elle entend adopter sur le Brexit, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, M. Harlem Désir, s’est exprimé sur "Public Sénat".


Brexit : Harlem Désir salue la « clarté... par publicsenat

Harlem Désir considère que le discours de Theresa May « apporte de la clarté » sur les objectifs du Royaume-Uni. « Ce qui a été clarifié aujourd’hui c’est que Theresa May a bien dit que le référendum entraînait une sortie complète du Royaume-Uni de l’Union européenne » a t-il déclaré.

Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes constate également que Londres se veut plus réaliste et souligne : « Elle reconnaît que si elle ne veut pas continuer à reconnaître la liberté de circulation des Européens, il n’y aura pas d’accès au marché unique ». « Nous allons veiller à préserver les intérêts de l’Union européenne »

« Ces clarifications faites, il reste au Royaume-Uni à activer l’article 50, pour entamer des négociations rapides », rappelle-t-il.

« Il faut que le Royaume-Uni dise nettement comment il envisage des relations futures avec l’Union européenne qui seront celles d’un pays qui deviendra un État tiers »./.

Dernière modification : 17/02/2017

Haut de page