Célébration du 14 juillet à Cluj-Napoca

Madame Michèle Ramis, Ambassadrice de France en Roumanie a participé mercredi,11 juillet 2018, à la célébration de la Fête nationale française à Cluj-Napoca, organisée par par le Club francophone d’affaires et l’Institut français de Cluj.

La cérémonie officielle a été lancée par l’intonation des hymnes de la France, de la Roumanie et de l’Union Européenne par la fanfare militaire de la IVème division d’infanterie Gemina.

L’Ambassadrice de France a ensuite prononcé un discours dans lequel elle a évoqué le caractère commémoratif de la célébration cette année, placée sous le signe du centenaire de la Grande guerre, qui a en Roumanie une résonance toute particulière puisqu’elle coïncide avec l’anniversaire de la Roumanie moderne.

Évoquant les projets prévus dans le cadre de la Saison France-Roumanie à Cluj-Napoca ou en France avec des artistes clujois, elle a également félicité la ville de Cluj-Napoca pour son dynamisme économique ainsi que dans la sphère du développement durable. Mme Ramis a en outre rappelé l’attention particulière que porte l’ambassade de France à la ville de Cluj, puisque Cluj héberge la plus grande communauté étudiante française d’Europe de l’Est.

Le maire de Cluj-Napoca M.Emil Boc, le préfet M. Ioan Aurel Cherecheș et le président du Club Francophone d’Affaires de Cluj M. Bogdan Herea ont également prononcé des discours.

Environ 500 invités du milieu éducatif, culturel, administratif et d’affaires ont ainsi pu célébrer la France à Cluj sur des rythmes de jazz contemporain du groupe
« Essential Notes » et ont eu l’occasion de découvrir la performance de peinture-capoeira de l’artiste peintre français Henri Lamy et de son épouse franco-philippine Maïa d’Aboville. Henri Lamy est en résidence artistique à Cluj depuis le mois de juin et a produit une vingtaine de tableaux inspirés par la ville et ses habitants, exposées au Casino du parc central de Cluj.

En amont des festivités, l’Ambassadrice de France a également remis un diplôme de l’examen DELF Prim à 11 enfants apprenant le français âgés de 7 et 12 ans.

Dernière modification : 18/07/2018

Haut de page