Conférence-débat 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant : quel bilan et quelles ambitions pour les enfants de Roumanie et d’Europe ?

A l’occasion des 30 ans de l’adoption, le 20 novembre 1989 par l’Assemblée générale des Nations Unies, de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, l’Ambassade de France en Roumanie a organisé lundi, un événement intitulé « 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant : quel bilan et quelles ambitions pour les enfants de Roumanie et d’Europe ? », en présence de nombreux professionnels roumains de l’enfance, des représentants de la société civile et de M. Jean-Pierre Rosenczweig, magistrat honoraire, ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny et grande figure de la promotion et de la protection des droits de l’enfant en France.

Des représentants de la société civile roumaine ainsi qu’une juge à la Cour d’Appel de Bucarest ont fait un état des lieux de l’application du texte et ont proposé des solutions afin d’améliorer cette application.

Dans son discours d’ouverture, l’Ambassadrice de France en Roumanie, Michèle Ramis, a affirmé que les enfants n’étaient pas « une sous-catégorie de citoyens », qu’ils étaient « les générations de demain » et que « leur bien-être, leur épanouissement, leur développement harmonieux, tout comme leurs souffrances ou leur insécurité allaient avoir un impact direct sur nos sociétés de demain ».

En marge de cette conférence, M. Jean-Pierre Rosenczweig a été interviewé par RFI Roumanie, interview disponible sur le site de la radio en cliquant ici.

Dernière modification : 09/12/2019

Haut de page