Déplacement de l’Ambassadrice de France à Odobesti

Madame Michèle Ramis, Ambassadrice de France en Roumanie, a effectué le vendredi, 2 novembre, une visite à Odobești, dans le département de Vrancea. Lors de ce déplacement, l’Ambassadrice de France a tenu une allocution à l’occasion de la présentation du dernier livre consacré au géographe français Emmanuel de Martonne.

Cette manifestation culturelle rendant hommage au géographe français a été organisée par la Mairie et par la Maison de la Culture de la ville d’Odobești, dans le cadre des événements dédiés au Centenaire de la Roumanie moderne , en présence des représentants de l’administration locale du département de Vrancea, du milieu académique, de la Société roumaine de Géographie, d’associations et d’institutions culturelles du département.

Dans son allocution, l’Ambassadrice de France s’est réjouie de l’intérêt de la communauté scientifique roumaine pour les travaux d’Emmanuel de Martonne, géographe qui a contribué de manière décisive au tracé des frontières de la Roumanie de l’entre-deux-guerres, dont la plupart sont toujours en place, et a évoqué à ce titre les travaux de Șerban Dragomirescu, chercheur à l’institut de Géographie de l’Académie Roumaine et d’Ioan Ianoş, professeur à l’Université de Bucarest, tous deux auteurs du livre « Emmanuel de Martonne, l’avocat de la Roumanie à la Conférence de Paix à Paris en 1919-1920 ».

Selon l’Ambassadrice de France, le géographe français « épris de la Roumanie et de son peuple, sera convaincu toute sa vie de l’importance d’une Grande Roumanie alliée de la France » rapportent Agerpres et Adevarul. « Dans ses travaux pour la Conférence de paix de Paris, Emmanuel de Martonne n’a pas seulement utilisé les arguments de la géographie physique pour tracer des frontières dites naturelles de la Roumanie, mais il a insisté sur la continuité, la complémentarité et l’interdépendance des pays roumains » a affirmé Mme ramis dans son allocution.

A l’occasion de sa visite dans la ville d’Odobesti, l’Ambassadrice Michèle Ramis a également rendu visite classes francophones du lycée théorique Duiliu Zamfirescu.

Crédit photo : Mairie d’Odobești

Dernière modification : 06/11/2018

Haut de page