Plan de sécurité de l’Ambassade

Présentation du nouveau plan de recensement pour la communauté française en Roumanie

Afin de mieux assurer la sécurité de la communauté française en Roumanie, l’Ambassade a modifié son plan de sécurité : la partie « regroupement » de ce plan a été remplacée par un nouveau plan, dit de « recensement ». Cette modification a été adoptée suite à une large concertation lors de la réunion du Comité de sécurité du 9 novembre 2016 et lors de la réunion des Responsables d’îlots du 10 avril 2017. Cette concertation a permis d’impliquer les anciens et les nouveaux Responsables d’îlots et les Conseillers consulaires.

Le nouveau plan de recensement rompt avec la notion de regroupement de la communauté.

Face à une crise, il ne s’agit plus de procéder au regroupement des ressortissants en vue de préparer une évacuation. Cette logique ancienne ne correspond pas à la situation de la Roumanie, pays membre de l’UE qui a la capacité de répondre aux crises. Ce nouveau plan plus ambitieux est mieux adapté à la situation réelle de la communauté française et du pays.

Face à une crise grave, l’Ambassade peut déclencher un plan spécifique, nommé « Plan de recensement ».

Il s’agit de mettre en place des moyens exceptionnels pour déterminer précisément quels sont les besoins des ressortissants français (hébergement, santé, recherche de proches…) et pour apporter une solution au plus tôt.

Dès le déclenchement de ce plan, l’Ambassade, en lien avec le Centre de crise et de soutien (CDCS) du Ministère des affaires étrangères, et selon ses indications, peut agir à trois niveaux.

• Elle met en place une cellule de crise, en lien avec le ministère ;
• Elle active un numéro de téléphone dédié à cette crise, qui sera immédiatement communiqué à tous les ressortissants français ;
• Elle transmet des recommandations et informations à l’ensemble de la communauté française de Roumanie via des supports diversifiés : mails, téléphone, SMS, réseaux sociaux, RFI.

Si besoin, des points de recensement pourront être ouverts par l’Ambassade.

• La localisation de ces points de recensement vous sera communiquée dès leur ouverture. Elle ne peut être communiquée au préalable car elle dépendra de la nature de la crise.
• Vous pourrez vous rendre sur un de ces points si vous avez un besoin particulier d’assistance ou d’information.
• Vous y trouverez alors des agents de l’Ambassade dotés d’outils spécifiques : lien direct avec la cellule de crise de l’Ambassade, moyens de communication, registres consulaires, contacts avec les services français et roumains. Ils pourront vous renseigner, vous orienter, et vous assister.
• Remarque : si vous n’avez pas de besoin particulier, faites-vous connaitre dans tous les cas, mais il sera inutile de vous rendre dans ces points, qui ne sont pas des points de regroupements.

Afin de mieux cibler les besoins de la communauté française en cas de crise, le territoire roumain est divisé en 10 zones appelées « îlots »

Il y a 7 îlots en province.

PNG

Il y a 3 îlots à Bucarest.

PNG

Le responsable d’îlot joue un rôle important dans ce plan : il est un relais d’information entre l’Ambassade et les français de son îlot.

Lors d’une crise, il est important d’être en contact avec vos responsables d’îlots qui peuvent vous transmettre les dernières recommandations et qui peuvent faire remonter à l’Ambassade vos besoins spécifiques, vos questions. De plus, si un point de recensement est ouvert, vous y trouverez vos responsables d’îlots qui assisteront les agents de l’Ambassade.


Pour connaître vos responsables d’îlots, vous pouvez cliquer sur le lien suivant
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33307
puis aller à la rubrique «  Actualiser son dossier en cours de séjour ».

Dernière modification : 10/05/2017

Haut de page