Présentation de la coopération administrative, technique et européenne [ro]

La coopération administrative, technique et européenne

La France et la Roumanie entretiennent des relations de coopération privilégiées, au sein d’un partenariat européen consolidé qui s’inscrivent dans le cadre de la feuille de route du « Partenariat stratégique », signée entre les deux pays actualisée le 10 juin 2016 qui concerne des domaines d’intérêt commun, liés au renforcement des capacités administratives et institutionnelles, au développement territorial.

Ainsi, des actions de coopération sont mises en œuvre dans le cadre de partenariats institutionnels dans les domaines suivants :

La coopération décentralisée et le développement territorial
Aujourd’hui, on dénombre 120 coopérations actives qui concernent tous les niveaux de collectivités : région, département et commune en France, et judet, municipalité, ville et commune en Roumanie. Les projets mis en œuvre dans ce cadre touchent des domaines variés : jeunesse, culture, francophonie, environnement, gestion des services publics, santé, éducation, agriculture, tourisme, etc. voir l’Atlas de la coopération décentralisée https://pastel.diplomatie.gouv.fr/cncdext/dyn/public/atlas/accesMonde.html

Les réseaux de collectivités français et roumains travaillent à améliorer la communication et la cohérence des projets portés dans les deux pays. Les 5èmes Assises de la coopération décentralisée franco-roumaine se tiendront en 2019.

L’administration publique
Chaque année une quinzaine de fonctionnaires roumains sont sélectionnés boursiers du gouvernement français pour se perfectionner en France sur les politiques publiques et sur les affaires européennes. En 2018, la coopération entre l’Institut national d’administration de Roumanie et l’école nationale d’administration française a été renouvelée. D’autres échanges d’expérience se poursuivent avec l’Agence nationale pour les fonctionnaires publics et un projet de consolidation des politiques de la Roumanie sur les affaires européennes fait appel à l’expertise française (ENA et SGAE - secrétariat général des affaires européennes) en 2018-2019.

La santé et la cohésion sociale
Le ministère roumain de la santé a signé une convention de coopération avec les hôpitaux de Paris (APHP) en 2016. L’expertise française est mobilisée depuis 2013 dans un projet d’échange d’expériences et de formations sur les services hospitaliers de soins aux grands brûlés. Des échanges ont eu lieu en 2017 sur la radiothérapie et sur les hôpitaux.

La coopération technique en matière de justice
Les autorités judiciaires françaises et roumaines conduisent régulièrement des échanges d’expériences sur des sujets d’intérêt communs, par exemple : lutte contre la délinquance organisée et contre la corruption, recouvrement des avoirs saisis et confisqués, protection de l’enfance en danger, audition des mineurs

La protection de l’enfance
En étroite collaboration avec les autorités publiques (ministères, autorités publiques locales, parlementaires, autorités publiques indépendantes) et les représentants de la société civile (ONG locales et internationales), les projets menés sur les Droits de l’Enfant appuient la mise en place des politiques publiques en matière d’éducation, de lutte contre la traite des êtres humains, de protection de l’enfance, de justice des mineurs, et de santé.

La ville durable
La France mobilise une expertise sur le renouvellement urbain avec l’appui de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU, agence de l’Etat) avec des séminaires et réunion régulières, en lien avec la Ville de Paris. Ce projet porte sur le pilote du quartier de Ferentari à Bucarest (secteur 5).

Depuis 2017, le sujet de la ville durable fait l’objet d’événements organisés sous le label ORASE DURABILE avec les entreprises françaises de la ville pour valoriser l’expertise et favoriser les échanges entre ville sur cet enjeu de développement durable des villes et de la lutte contre la pollution.

L’agriculture et le développement rural
L’expertise française est mobilisée en appui de priorités du ministère roumain de l’agriculture, par exemple récemment sur l’organisation de la recherche agronomique, sur l’amélioration des races ovines et bovines, sur le développement rural, la valorisation (concours photos)…

***
Pour chacun de ces domaines, une expertise française reconnue et de haut niveau est mobilisée pour la réalisation de projets communs. Différents types d’intervention sont mis en œuvre comme l’échange d’expériences, des formations, l’organisation de visites d’études, la publication d’appels à projet, la valorisation des réseaux de partenaires, le développement d’outils méthodologiques à destination des professionnels.
Le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères soutient la réalisation de ces actions par son programme budgétaire dédié à la coopération. Elles font aussi l’objet de co-financements avec les autorités roumaines, ou bénéficient d’autres financements français ou de l’Union européenne.

Vos interlocuteurs au Pôle Gouvernance
• Stéphane CESARI , Attaché de coopération, responsable du Pôle gouvernance
• Isabelle SCHWENGLER , Attachée de coopération régionale pour les Droits de l’enfant (Roumanie - Bulgarie - République de Moldavie)
• Estelle RIBES, Chargée de mission Coopération décentralisée et développement territorial
• Andreea PALCU, assistante du Pôle

Pour nous contacter par e-mail : prenom.nom@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone : +40 374 125 263

Concernant questions agricoles et développement rural, contactez Mme Marie-Luce GHIB, Conseillère régionale pour les Affaires Agricoles au Service Économique de Bucarest Tel : +40 21 303 10 67

Dernière modification : 06/08/2018

Haut de page