RESULTATS-APPEL À PROJETS-Renforcement de la société civile roumaine en appui aux associations de personnes vulnérables ou leur entourage [ro]

RESULTATS

- 89 projets ont été déposés dans le cadre de cet appel ;
- 3 projets ont été dûment sélectionnés et retenus pour un montant de 5000 Euros maximum par projet.

L’appel à projets intitulé « Renforcement de la société civile roumaine en appui aux associations de personnes vulnérables ou leur entourage » lancé par l’Ambassade de France le 4 juillet 2017 et adressé aux organisations non gouvernementales (ONG) roumaines à but non lucratif a connu un fort succès, si bien que 89 dossiers de candidatures ont été déposés dans les délais impartis.

Pour mémoire, l’appel à projets se proposait d’appuyer la mobilisation citoyenne d’un ou plusieurs groupes de personnes vulnérables ou bien de leur entourage en vue de favoriser leur accès aux droits et d’encourager la prise en compte, par les autorités publiques, de leurs préoccupations dans l’élaboration des politiques les concernant. Les projets présentés devaient porter sur l’une ou plusieurs des thématiques suivantes :

• Appui à la mobilisation collective de personnes en vue de défendre leur accès à la santé, autour d’une ou plusieurs maladies, ou à l’échelle d’une communauté.
• Appui à la mobilisation collective des personnes âgées et de retraités en vue de défendre leur accès aux droits et d’amélioration de leurs conditions de vie.
• Appui à la mobilisation collective de personnes en situation de handicap en vue de défendre leur accès aux droits et d’amélioration de leurs conditions de vie.
• Appui à la mobilisation collective de personnes touchées par la pauvreté en vue de défendre leur accès aux droits et d’améliorer leurs conditions de vie.

Aussi la sélection des projets fut-elle réalisée sur la base des critères indiqués dans l’appel, à savoir :

-  l’adéquation avec les thématiques prioritaires de l’appel à projets ;
-  le caractère innovant, réaliste et pérenne du projet proposé ;
-  le degré de précision du projet (objectifs, bénéficiaires, calendrier, budget, résultats, etc.) ;
-  la qualité du dossier et la diversité des partenariats développés lors de sa mise en œuvre.

Ainsi, après étude des dossiers, l’Ambassade de France a retenu les projets suivants :

1/ La Coalition des organisations de patients souffrant d’affections chronique (COPAC) est une association nationale roumaine qui se propose de plaider pour un meilleur accès au droit des patients. Elle a été retenue parce que son projet prévoit à la fois une recherche sur les besoins des patients, des rencontres dans trois capitales régionales hors de Bucarest et un appui personnalisé pour le soutien à la création de nouvelles associations de patients dans des domaines encore non organisés. Une campagne de diffusion basée sur les parcours de plusieurs patients et des échanges avec des journalistes spécialisés viendra compléter ce projet de renforcement du poids de la société civile en faveur de la santé.

Subvention accordée à la Coalition des organisations de patients souffrant d’affections chronique (COPAC) : 4750€ dont le versement sera décliné en deux tranches selon les modalités précisées dans l’appel à projets.

2/ L’association Parent Projet pour la recherche et l’aide en matière de dystrophies musculaires a été fondée par des parents d’enfants souffrant des maladies de Duchenne et de Becker. Environ 1000 enfants roumains souffrent de cette maladie dégénérative. L’association lutte contre les cloisonnements qui ont trop freiné l’information des familles et le traitement des enfants. Le projet retenu, nommé « stop à la passivité », vise à re-mobiliser le milieu médical et social autour de ces patients en organisant un séminaire sur la prise en charge moderne des dystrophies musculaires, la diffusion des bonnes pratiques, un guide à destination des familles, et des brochures pour les professionnels de santé et du social.

Subvention accordée à l’association Parent Projet pour la recherche et l’aide en matière de dystrophies musculaires : 4950€ dont le versement sera décliné en deux tranches selon les modalités précisées dans l’appel à projets.

3/ L’association Fiinta Rurala créée en 2012 intervient auprès de la communauté paysanne roumaine à travers le développement de la vente des produits agricoles en circuits courts. En facilitant l’accès des paysans roumains aux consommateurs des villes environnantes, via notamment le développement d’une plateforme en ligne http://cutiataranului.ro/, l’association Fiinta Rurala permet aux paysans de vendre une partie de leur production directement aux consommateurs, améliorant ainsi leurs revenus et leurs conditions de vie. Le dispositif a été développé avec succès autour de Cluj Napoca, Bucarest, Targu Mures et Bacau. Il s’agit désormais, à travers le projet déposé dans le cadre du présent appel, de porter cette initiative autour de Timisoara, Sibiu, Iasi et Brasov. La subvention accordée permettra non seulement d’assurer les nombreux déplacements de l’association auprès des communautés paysannes afin de communiquer sur le projet et de faire le lien entre leurs productions et les consommateurs, mais également d’appuyer les producteurs à l’emballage sain, à la promotion ainsi qu’à la vente de leurs produits, ce via la plateforme en ligne qu’il s’agira de développer plus avant.

Subvention accordée à l’association Fiinta Rurala : 5000€ dont le versement sera décliné en deux tranches selon les modalités précisées dans l’appel à projets.

L’Ambassade de France prendra très prochainement contact avec les trois associations retenues en vue d’échanger sur la mise en œuvre de leur projet et de mettre en place le premier versement de la subvention qui leur est accordée.


L’Ambassade de France remercie les candidats à cet appel pour leur participation et salue la qualité et le sérieux des dossiers déposés en faveur des personnes vulnérables.
Le service de coopération de l’Ambassade de France reste par ailleurs à l’écoute des porteurs de projets afin d’échanger sur leurs activités en cours ou à venir et leur souhaite grand succès dans leurs initiatives.

Dernière modification : 01/09/2017

Haut de page