« Semons, en Roumanie, le plaisir de lire en français » : un projet innovant pour la Saison France-Roumanie

L’année du centenaire de la grande union de la Roumanie coïncide avec les 100 ans de l’amitié Franco-Roumaine, marquée par la Saison France-Roumaine, action coordonnée au plus haut niveau diplomatique des gouvernements des deux pays.

Ainsi, ce lundi 3 décembre 2018, l’Institut Français a accueilli, en tant que partenaire, un événement marquant de l’ouverture de la Saison France-Roumanie : l’inauguration du projet « Semons, en Roumanie, le plaisir de lire en français », mené par l’Association Roumaine des Professeurs Francophones (ARPF) en collaboration avec l’Association pour la Diffusion Internationale de Livres, Ouvrages et Revues (ADIFLOR) de Paris.

L’importance de ce moment a été soulignée par la présence de l’Ambassadrice de France en Roumanie, Mme Michèle Ramis, qui a apprécié l’initiative des deux associations de promouvoir la lecture en langue française par des moyens modernes et attrayants pour les élèves.

JPEG

Les institutions coordinatrices étaient représentées par Mme Hélène ROOS conseillère de coopération culturelle et directrice de l’Institut Français de Roumanie, Mme Isabelle Le Camus de Lagrevol directrice générale d’ADIFLOR, Mme Cristina Durău, secrétaire générale de l’ARPF, M. Michel Monsauret, Attaché de coopération éducative et coordinateur des Alliances Françaises de Roumanie, M. Jacques Uberti, chargé de mission pour le français à l’Institut Français de Bucarest, et Mme Viorica Hossu, responsable produit chez EdenRed Roumanie.

Le projet, financé à hauteur de 14 000 euros, a équipé quatre écoles roumaines d’un dispositif de bibliothèque électronique LFA (Liseuse Francophone d’ADIFLOR) : Le collège Mihai Viteazul de Craiova (responsable : Mme Cristina Durău), le lycée Voltaire de Craiova (responsable : Mme Dorina Popi), le collège national Petru Rareş de Piatra Neamţ (responsable : Mme Cristina Grigori) et l’école gimnaziale n°1 de Ramnicu Sarat (responsable : Mme Ştefania Selegian).

Grâce au partenariat entre l’ARPF, ADIFLOR et l’Institut Français de Roumanie lancé en 2012, 330 écoles, lycées et bibliothèques de Roumanie ont bénéficié à ce jour de dons de livres en langue française. Cette année, ADIFLOR et l’ARPF développent pour la première fois un nouveau projet intitulé « Liseuse francophone d’ADIFLOR », la Roumanie étant le premier pays européen à en bénéficier. Chaque établissement s’est vu fournir un ensemble de 15 liseuses électroniques contenant chacune une sélection d’environ 200 livres en langue française, fournis par une application réalisée en collaboration avec le CAVILAM Alliance Française de Vichy. Ce dernier a fait office de conseiller pédagogique pour la répartition des textes selon les niveaux de compétence définis dans le Cadre Européen commun de Référence pour les Langues (CECRL).

Outre la bibliothèque virtuelle, la tablette contient une interface utilisateur via laquelle des documents supplémentaires peuvent être ajoutés au format .pdf ou .epub.

L’un des objectifs de ce projet est de créer et de renforcer des partenariats entre les établissements d’enseignement et les agents économiques, de manière à accroître la motivation des élèves roumains pour une meilleure connaissance des langues étrangères et, plus particulièrement, du français.

Dernière modification : 07/12/2018

Haut de page