Signature de la Charte des Etablissements français et francophones [ro]

Dans le contexte de la demande croissante d’accès à la culture et à la langue française, plusieurs établissements d’enseignement francophone, y compris des crèches et des « petites écoles », ont signé, sous l’égide de l’Ambassade de France en Roumanie et en liaison avec l’Institut français de Roumanie et le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade et les élus représentant les Français de Roumanie, la « Charte des Établissements françaises et francophones ».

Par ce document une stratégie commune et un plan d’action sont établis, qui comprennent la promotion de la langue et de la culture françaises, avec les acteurs locaux dans ce domaine, la mise en commun des ressources humaines et matérielles et le soutien mutuel.

La Charte a été signée par : l’Ambassadrice de France en Roumanie, Michèle Ramis, la Fondation « Anna de Noailles », le groupe Odyssey, le lycée Anna de Noailles, l’école maternelle Carrousel, l’école maternelle « La maison bleue », la crèche et l’école maternelle « La Petite maternelle », les conseillers consulaires pour la Roumanie et la République de Moldavie, Dana Gruia-Dufaut, Christian Lemaître et Benoît Mayrand.

JPEG

Les représentants de ces établissements se réunissent tous les trois mois, dans une réunion intitulée « Plan – Ecole Bucarest » qui a la vocation d’identifier les modalités de développement harmonieux des différents projets, dans le contexte des objectifs ambitieux pour la francophonie dans le domaine éducatif établis par le président de la République Française Emmanuel Macron, parmi lesquels : le doublement du nombre d’élèves des sections bilingues qui ont reçu le certificat « FrancEducation » (le certificat d’excellence « FrancEducation » est accordé aux écoles qui consacrent à la langue française une place importante dans leur projet éducatif), le doublement du nombre de personnes qui apprennent le français dans les Alliances françaises et le doublement du nombre d’élèves inscrits dans des institutions ayant un curriculum français.

Parmi les objectifs du « Plan – Ecole Bucarest » figurent notamment les points suivants : soutenir le développement qualitatif des établissements d’enseignement bilingue, dont le nombre actuel est de 24, favoriser l’accès au certificat « FrancEducation » (13 établissements d’enseignement de Roumanie ont reçu jusqu’à présent ce certificat), créer un plan de soutien en vue de la professionnalisation des Alliances Françaises et des projets d’ouverture de nouvelles alliances, à Suceava et à Oradea.

Dernière modification : 04/07/2019

Haut de page